Quel est le salaire chauffeur routier (débutant, confirmé, expert)

| avril 18, 2023

Combien gagne un chauffeur routier ?

Le chauffeur routier a généralement comme principale activité la conduite d’un véhicule poids lourd. La plupart du temps, il est donc actif sur les routes pour transporter soit des voyageurs, soit des marchandises. En plus de cela, cette activité professionnelle peut parfois pousser le chauffeur à se charger de quelques tâches administratives. Il a donc droit à un salaire régulier comme tout travailleur. Quel est, en moyenne, le montant de ces honoraires ? Voici quelques éléments de réponses à retenir sur le salaire d’un chauffeur routier.

Lire également : Le rôle stratégique du transport dans l'économie : Analyse et perspectives

Le salaire moyen d’un chauffeur routier selon l’expérience

Quand vous entamez une carrière de chauffeur de transport routier, il est important d’être bien informé sur le salaire. Il faut notamment savoir qu’il n’est pas fixe et va évoluer selon divers critères. Toutefois, il existe une fourchette moyenne définie par de nombreuses enquêtes sur les salaires de chauffeurs routiers. Quelques plateformes livrent alors des données assez fiables sur les salaires réel et moyen d’un camionneur. Le principal paramètre pris en compte, c’est le niveau d’expérience du chauffeur routier.

Ainsi, de manière générale, le salaire en début de carrière est différent de celui obtenu en fin de carrière. En France, un chauffeur routier débutant (avec 1 à 3 ans d’expérience professionnelle) a un salaire moyen de 1 500 euros par mois.

Sujet a lire : 5 conseils pour payer moins chère l'assurance de son camion

En milieu de carrière, un chauffeur routier avec une expérience de 4 à 9 ans reçoit un salaire moyen de 1 900 euros. En fin de carrière, avec une expérience de 10 à 20 ans, il va toucher beaucoup plus avec une rémunération moyenne avoisinant les 4 500 euros par mois. Cette variation est bien normale, car un chauffeur routier gagne en expérience au fil des années.

chauffeur routier débutant

Le salaire du chauffeur routier selon la catégorie

En plus du niveau d’expérience, le salaire chauffeur routier varie également selon d’autres critères. Ces derniers sont alors définis par la CCN (Convention Nationale Collective des transports routiers).

La catégorie du chauffeur routier

En France, la catégorie à laquelle appartient le chauffeur routier constitue aussi un critère phare de calcul du salaire. Selon la CCN, les chauffeurs routiers transportant des marchandises appartiennent aux catégories 5, 6 et 7. Chaque groupe de conducteurs fait référence à un type de poids lourd donné. Également, un coefficient permettant de calculer le salaire chauffeur routier est associé à chaque catégorie. Par conséquent, on obtient donc :

  • un coefficient de 128 M pour tout chauffeur routier de catégorie 5 conduisant un véhicule avec un PTAC variant de 11 à 19 tonnes ;
  • un coefficient de 138 M pour tout chauffeur routier de catégorie 6 conduisant un véhicule avec un PTAC supérieur à 19 tonnes ;
  • un coefficient de 150 M pour tout chauffeur routier de catégorie 7 conduisant un véhicule de type tracteur ou porteur.

Ainsi, le salaire associé à chaque catégorie de chauffeur routier est plus considérable si le coefficient correspondant est élevé. Alors, pour avoir un salaire plus important, il faut que le niveau de qualification réclamé soit le plus élevé possible.

Un chauffeur routier avec un coefficient de 128 M a un salaire annuel de 20 995 euros. Un chauffeur avec un coefficient de 138 M a un salaire annuel de 21 038 euros et un conducteur avec un coefficient de 150 M a un salaire annuel de 21 552 euros.

Le permis de conduire et le périmètre de circulation

Il faut également ajouter que le permis de conduire du chauffeur routier impacte son salaire. La plupart du temps, un camionneur disposant d’un permis C gagnera moins qu’un chauffeur de semi-remorque avec un permis CE.

Le critère du périmètre de conduite s’avère également déterminant dans le salaire chauffeur routier. Ainsi, un chauffeur routier évoluant sur les routes nationales gagnera davantage qu’un conducteur régional. Aussi, un chauffeur sur les routes internationales gagnera plus qu’un conducteur national. On relève les 2 510 euros/mois pour un chauffeur routier international, 2 170 euros/mois pour un chauffeur routier national, 2 040 euros/mois pour un chauffeur routier régional.

Primes et indemnités ajoutées au salaire chauffeur routier

Il peut arriver, dans certains cas, que des primes et des indemnités soient accordées aux chauffeurs routiers, ce qui vient alors booster leur salaire. C’est le cas notamment de la prime pour le travail de nuit qui vient pondérer les heures de travail effectuées entre 21 heures et 6 heures. Dans les faits, quelle que soit la catégorie du salarié concernée, cette prime équivaut à 20 % du taux horaire conventionnel. Dans certaines entreprises de transport routier, un repos compensateur équivalent peut être attribué à la place de cette prime.

Également, lors des déplacements des chauffeurs, des indemnités peuvent être ajoutées au salaire mensuel. Il peut s’agir de l’indemnité de repas, de repas unique, de repas unique nuit, de casse-croûte, de grand déplacement, entre autres. On peut également citer la rémunération des heures de travail majorées. Il s’agit de majorations effectuées sur les heures de travail réalisées par le personnel roulant au-delà de 35 heures par semaine.