Les tendances émergentes dans le secteur du transport, telles que l'automatisation et la robotique.

| juillet 10, 2023

Le secteur du transport est en pleine croissance et exposé à de multiples pressions. À cet effet, les entreprises se doivent d’opter pour la durabilité et l’efficacité afin de rester compétitives. Ainsi, elles doivent améliorer leurs entrepôts, leurs expéditions, leurs centres de distribution et leurs chaînes d’approvisionnement. Pour y arriver, plusieurs tendances émergent dans le secteur et sont très prometteuses. Au nombre de celles-ci, se trouvent l’automatisation et la robotique. Voici ce que vous devez savoir.

Automatisation et robotique

L’automatisation et la robotique représentent des tendances les plus prometteuses pour l’avenir dans le transport de marchandises. Qu’il s’agisse de drones, de robots ou de véhicules autonomes, cela apporte un plus à l’industrie de transport de marchandises. Ainsi, les véhicules autonomes pourraient améliorer la sécurité routière et permettre la réduction des coûts d’exploitation.

Avez-vous vu cela : Quels sont les avantages et les inconvénients du transport ferroviaire ?

En outre, quant aux drones et aux robots, ils pourraient faciliter la livraison des colis et des marchandises au sein des entrepôts. Aussi, les drones ainsi que les camions de livraison autonomes pourraient permettre de garantir des livraisons à temps, tout en réduisant les accidents de voiture. Cela représenterait un avantage clé.

En effet, d’après le département des transports des États-Unis, 94 % des accidents de circulation sont dus à une erreur du conducteur. Or, avec l’automatisation et la robotique, le facteur humain n’interviendra plus, ce qui réduit significativement les coûts et optimise les actifs avec la livraison sans conducteur.

Lire également : Quel est l'intérêt de combiner les modes de transport ?

Par ailleurs, il faut noter que dans les entrepôts modernes, les chariots élévateurs autonomes ainsi que les bras de robot sont très utiles. À l’aide d’un réseau d’appareils, ces derniers peuvent transporter, charger, décharger et placer des marchandises sur des étagères dans l’entrepôt. La technologie de géoguidage est l’un des outils qui facilitent le processus de travail logistique.

Numérisation et intelligence artificielle

Comme autres tendances prometteuses dans le transport de marchandise, il y a la numérisation de la chaîne d’approvisionnement et l’intelligence artificielle (IA). Tout d’abord, il faut noter que grâce à cette numérisation, la position des camions, des trains et des navires peut être suivie en temps réel. Cela rend facile la planification des expéditions et améliore nettement la visibilité de la chaîne d’approvisionnement.

En outre, il existe des plateformes en ligne qui permettent de mettre en relation des transporteurs et des expéditeurs. Il faut aussi noter que ces plateformes telles qu’Uber Freight sont aussi en plein essor. Par ailleurs, l’intelligence artificielle, quant à elle, contribue à l’amélioration de la sécurité des passagers. Pour ce faire, elle intervient dans la gestion du trafic et la détermination des lieux de voyage dangereux.

Aussi, l’intelligence artificielle intervient dans la planification de la maintenance, des activités de construction et dans la conception ou l’évaluation de l’intégrité structurale. De manière globale, l’IA contribue à la réduction des émissions de carbone et à la réduction des dépenses financières.

Ensuite, il est important de préciser les types d’IA qui sont utilisés dans l’industrie de transport de marchandises. Il s’agit notamment des algorithmes génétiques (GA), des méthodes basées sur les agents (ABM), des systèmes flous (FS), des réseaux de neurones artificiels (NN) et des systèmes basés sur les connaissances (KBS). Ces derniers sont des moteurs d’inférence qui se basent sur des agents, des systèmes de raisonnement basés sur les cas ou des systèmes d’experts qui sont des règles.

Enfin, il convient de noter que les méthodes basées sur les agents (ABM) sont utiles dans la modélisation de systèmes complexes avec des pièces en interaction. Quant aux algorithmes génétiques (GA), ils permettent de déterminer la solution la plus optimale dans plusieurs générations de tentatives.

Approche écologique et durabilité

La durabilité est un facteur important dans l’industrie du transport de marchandises. Ainsi, dans le but de réduire leur impact sur l’environnement, les entreprises optent pour des pratiques de transport plus durables. À cet effet, elles adoptent les technologies dites « vertes ».

En effet, les véhicules à hydrogène ainsi que les camions électriques sont de plus en plus observés en circulation. Aussi, des matériaux d’emballages verts tels que les fibres de cellulose, le carton, et le papier sont des innovations en cours de développement. Ces derniers sont respectueux de l’environnement, car ils sont biodégradables, compostables et peuvent être réutilisés et recycler.

En outre, d’autres innovations telles que les plateformes logistiques partagées sont également en cours de développement. En somme, le transport de marchandises écologiques sur des parcours optimaux avec des véhicules écologiques est une tendance des plus prometteuses.

Modélisation des flux de transport et analyse des données

La modélisation des flux de transport ainsi que l’analyse des données sont des technologies utilisées par les entreprises pour améliorer leur efficacité opérationnelle. En effet, ces entreprises veulent constamment optimiser leur utilisation de l’espace de chargement. Elles cherchent également à réduire les coûts d’exploitation et à améliorer la planification des itinéraires.

Pour résumer, il faut noter que l’industrie du transport de marchandises opte pour une constante évolution afin de s’adapter aux pressions sociales, environnementales et économiques. Ainsi, ce sont les transporteurs investissant dans les technologies avancées et optant pour la durabilité et l’efficacité opérationnelle qui pourront être très compétitifs. Ils pourront alors répondre aux besoins des clients et réussir dans le secteur du transport de marchandises.