Comment améliorer la sécurité des chauffeurs de camions sur la route.

| juillet 17, 2023

Les chauffeurs de camion sont souvent soumis à de nombreux risques pendant le transport des marchandises. Il s’agit entre autres des accidents de circulation, des chutes de colis ou d’objets non fixés, de certaines maladies cardio-vasculaires, etc. Pour cela, il vous revient de mettre en place certaines mesures préventives afin d’offrir une protection optimale à ces professionnels du transport. Que faire alors pour améliorer la sécurité des chauffeurs de poids lourds sur la route ? Éléments de réponse !

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un camion porteur ?

Mettre en place des mesures préventives organisationnelles

Pour améliorer la sécurité des chauffeurs de camions sur la route, vous devez premièrement planifier leur voyage. Cela vous revient à mener une réflexion sur certains sujets importants comme :

  • les itinéraires à suivre
  • le temps de voyage et durée des opérations
  • les possibilités de stationnement du camion
  • le repérage des accès
  • l’état des routes et les conditions météorologiques, etc.

D’un autre côté, établissez le « protocole de sécurité » comme prévu à l’arrêté du 26 avril 1996. Il s’agit en effet d’un document obligatoire à écrire lorsque le véhicule d’une entreprise de transport pénètre les locaux d’une société d’accueil. La présence de ce protocole évite certains accidents quand le camion est à l’arrêt, au siège de l’entreprise d’accueil et dans bien d’autres situations.

A lire aussi : Les formations fimo

L’autre mesure préventive à prendre consiste à faire appel à un conseiller à la sécurité. Ce dernier est chargé de tout mettre en œuvre pour mieux prévenir les risques pour les personnes et faciliter l’exécution des déplacements de marchandises dangereuses. Ainsi, en cas de contrôle pendant le transport de ces marchandises, le chauffeur doit être en mesure de présenter les documents nécessaires.

Prévoir certaines mesures techniques

L’amélioration de la sécurité des chauffeurs de camion sur la route passe aussi par la mise en place de certaines mesures techniques.

Utiliser des aides techniques

Durant la manutention manuelle, les chauffeurs sont appelés à exercer certaines activités pénibles qui n’améliorent pas leur état de santé. Pour y remédier, mettez en place des aides techniques en investissant dans l’achat d’équipements adaptés aux différents besoins. Cependant, il faut que les outils d’aide soient périodiquement contrôlés, conformes aux normes et surtout adaptés à la charge à soulever, aux dénivelés et aux sols.

Offrir au chauffeur un poste de conduite ergonomique

Pour optimiser la sécurité des chauffeurs, vous devez leur fournir le confort nécessaire pendant le transport. À cet effet, installez dans le camion un siège anti-vibratile afin de réduire les contraintes que subit l’appareil locomoteur. Pour plus de sécurité, veillez à ce que le siège soit équipé d’une grande gamme d’ajustements possibles et d’une suspension oléopneumatique.

Prévoir certains équipements

Pendant le transport d’un camion, certaines fuites accidentelles et des déversements peuvent survenir. Pour cela, vous devez remettre au chauffeur un kit d’intervention rapide accompagné de toutes les mesures à prendre durant son utilisation. Dans ces kits, vous trouverez généralement des tapis et des boudins absorbeurs, des absorbants fonctionnels sur revêtements routiers, une pelle, des sacs pour déchets, des lunettes et des gants de protection.

En dehors de ce kit d’intervention rapide, vous devez aussi équiper le camion de certains équipements de sécurité. Il s’agit entre autres :

  • d’une trousse de secours
  • d’un extincteur
  • d’un triangle de signalisation
  • d’un gilet rétro-réfléchissant de haute visibilité
  • de cales, etc.

S’il s’agit plutôt d’un camion-citerne, vous devez respecter certaines prescriptions techniques supplémentaires comme l’intégration de deux extincteurs et d’un coupe-batterie.

Maintenir les véhicules en bon état

La sécurité des chauffeurs dépend amplement de la maintenance et de l’entretien des véhicules. Pour cela, veillez à ce que le carnet de maintenant des camions soit toujours à jour. Ne manquez pas non plus les contrôles périodiques comme le contrôle technique, les révisions, etc.

Prendre des mesures préventives individuelles

Les mesures préventives individuelles que vous devez prendre commencent déjà par la mise à disposition d’équipements de protection individuelle. Ainsi, vous devez fournir au chauffeur de camion des combinaisons de travail et des chaussures de sécurité antidérapantes. Procurez-lui aussi des gants de manutention ainsi qu’une ceinture lombaire pour lui permettre de prévenir les lombalgies. La présence d’un masque anti-poussière FFP2 sera aussi d’une grande importance en cas de forts empoussièrements occasionnels.

En dehors des équipements de protection individuelle, il vous revient aussi d’instaurer des règles d’hygiène de vie liées à la conduite. En réalité, il n’est pas rare que des accidents de circulation surviennent à cause de l’alcoolisme ou de certains comportements addictifs. Pour cela, vous devez établir des règles que les chauffeurs de camion doivent suivre avant et pendant la route.

Pour commencer, interdisez toute consommation de l’alcool à vos transporteurs en mission. Refusez-leur aussi la prise de toute substance addictive comme la cocaïne, les amphétamines, le cannabis, les médicaments psychotropes, etc. Avant le démarrage du chauffeur, demandez-lui de faire une visite médicale. Cela vous permettra de savoir s’il a des problèmes de santé. Si malgré toutes ces dispositions, vous remarquez le développement de signes d’alcoolisme ou d’autres addictions, appliquez des sanctions très fermes. Parfois, cela peut faire l’objet de licenciement pour faute grave.

Autrement dit, insérez dans le règlement intérieur de votre entreprise une véritable « règle d’alcool et de produits illicites ». Ensuite, veillez à ce que tous vos chauffeurs soient mis au courant de l’application de ces interdictions. Si possible, vous pouvez prendre certaines mesures pour rappeler ces règles de temps en temps.